Je m'appelle Nina

J'ai vécu 15 ans dans la honte et dans la privation

À 5 ans, j’ai commencé mes premiers régimes … mais aussi mes premières crises d’hyperphagie (Trouble des Conduites Alimentaires). Dès cet âge et pendant 15 ans de ma vie, j’ai tout essayé pour maigrir, pour aimer ce reflet dans le miroir, pour être celle qu’on trouvait belle et qu’on laissait tranquille avec son poids.

Ce ne fut qu’échec sur échec et ces tentatives de perte de poids ont même aggravées ma santé : dépression, troubles anxieux, fatigue chronique, culpabilité, honte, troubles alimentaires, isolement, … J’ai même été jusqu’à vouloir en mourir car je ne supportais plus mon corps gros.

En 2018, je me lance dans un parcours de chirurgie bariatrique (sleeve) pour tenter de perte définitivement du poids. Mais en réalité, c’était surtout pour que les autres arrêtent de me prendre la tête avec mon poids. Et quand j’ai pris conscience que j’allais peut-être changer le reste de ma vie pour uniquement plaire aux autres, j’ai mis un terme au parcours chirurgical pour apprendre à m’accepter et à prendre véritablement soin de ma santé sans que cela ne dépende de mon poids.

J'ai travaillé dans le milieu de l'obésité ...

et ce n'était pas joli-joli !

J’ai eu l’opportunité d’être bénévole dans une association pour personnes en obésité et j’ai aussi été salariée pendant plusieurs longues années dans le milieu de l’obésité. Et ce que j’y ai vu m’a fait ouvrir les yeux sur le sujet du poids, sur le business de la perte de poids mais aussi sur le rapport que j’entretenais avec mon propre corps et mon propre poids !

Beaucoup de professionnels de santé que j’ai côtoyé dans le cadre de mon métier d’Ingénieure Pédagogique avaient un discours privilégiant le business de la minceur plutôt que la véritable amélioration du bien-être des personnes grosses. Ce qui les intéressaient, c’était le nombre de kilos perdus et comment les rentabiliser ; et non la santé véritable de leurs patients.

Quand j’ai quitté le milieu de l’obésité, j’ai décidé de proposer aux femmes grosses ou qui l’ont été un accompagnement thérapeutique qui améliorerait leur santé tout en boostant leur confiance en elles. Et ce, peu importe leur poids passé, présent ou futur !

3 choses à savoir sur moi

Apprends-en plus sur qui je suis dans la vraie vie !

Passionnée par les états-Unis

J'aime profondément les États-Unis avec ses paysages à couper le souffle et la liberté d'être soi-même qui est un véritable art de vivre là-bas !

Rêve d'avoir une chienne

J'ai un chat mais je suis team chien à 100% ! Je rêve d'avoir une chienne grande et poilue ; un peu dans le style Bobtail ou même Lévrier écossais.

Fan de punk et de Taylor Swift

Je suis en admiration pour Taylor Swift et sa musique ; tout comme pour des groupes comme Sum 41, Green Day, The Offspring ou Blink-182 !

Ma passion

Me lever chaque jour pour ...

Permettre à des femmes grosses ou qui l’ont été d’être enfin en paix avec elles-mêmes.

Aucune femme ne devrait avoir le sentiment d’être de trop, avoir cette culpabilité qui la ronge et cette peur de grossir qui la tiraille un peu plus chaque jour. Ce n’est pas normal !

Aucune femme ne devrait avoir peur du regard des autres, de porter les vêtements qu’elle souhaite, de manger ce qui lui plaît, … de VIVRE tout simplement !

Alors je me bats chaque jour pour t’offrir cette nouvelle vie : une vie sans peur et sans regret, où tu ne fais qu’un avec ton corps et où tu t’épanouies ; peu importe ton poids passé, présent ou futur !

« On t'a appris à te détester pour ce que tu n'étais pas : il est temps d'apprendre à t'aimer pour ce que tu es ! »

Ma mission

Donner vie à tes souhaits !

« Tes mots sont réconfortants (...) »

Chloé d.

« (…) Je me suis sentie… comment dire ? Apaisée. Tes mots sont réconfortants et je sens bien qu’ils sont sincères. (…) je sens déjà que je vais pouvoir avancer. Notamment sur les compliments. Tu as raison, c’est quelque chose qu’on m’offre. Et si moi, je n’arrive pas (encore) à me trouver comme ci ou comme ça, ce n’est pas pour ça que je dois placer une barrière entre moi et les autres. »

 

« Je crois que je me redécouvre et c'est grâce à toi »

Safia B.

« (…) Je crois que je me redécouvre et c’est grâce à toi, c’est fou comme le fait d’en parler avec une personne bienveillante et attentive peut faire du bien. Se sentir écoutée sans être jugée, je crois que c’est aussi de ça qu’on a besoin. (…) Merci infiniment ! »

Tu souhaites être en paix avec toi-même ?

Il est temps de te lancer